Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

           

Camarade,
ami(e)
ou rencontre de hasard,
te voici donc sur le blog
de notre belle section,
celle de Wazemmes.
Sois le (la) bienvenu(e).Ce blog est à l'image de notre
engagement :réactif, convivial et généreux.
J'espère que tu y trouveras les ressources à ton militantisme
ou à ta simple curiosité.
A bientôt !  

Le secrétaire de section,
 
Alain Le Dizès        

Archives


6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 22:38















Débat public
organisé par la section socialiste de Wazemmes :

 

 

 « Comment la défendre en la réformant ? »

 

 
JEUDI 9 AVRIL à 19h30, à la mairie de Quartier de Wazemmes

Salle Philippe Noiret, en présence de

 

  • Pierre Frackowiack, auteur avec Philippe Merieu, du livre " L'école peut-elle encore être au cœur de notre projet de société? "
  • Maurice Thoré, conseiller Municipal, délégué aux écoles

 

Lors de ce débat, nous évoquerons les différentes réformes du gouvernement qui portent atteintes  à notre conception de l'école publique ainsi que les propositions et actions du parti socialiste au niveau national et local.

 

 

Pourquoi un débat public ?

 

Le but de l'action socialiste est l'émancipation complète de la personne humaine. L'Ecole porte cette exigence. Une société sans éducation est une société sans avenir. Pour les socialistes, l'Ecole doit être le premier lieu de promotion sociale et de lutte contre les inégalités, le lieu de la démocratisation de la réussite, le lieu où se construit une société de l'intelligence face à une société de l'argent mise en œuvre par la droite.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Section Socialiste de Wazemmes - dans Débat
commenter cet article

commentaires

Nicolas 20/04/2009 11:02

Débat passionnant et intervenant de très haute qualité, sur un sujet pourtant difficle, et clivant... y compris au PS !

GILERON Bernard 10/04/2009 18:02

Ce n'était pas la grande foule mais quelle richesse de débats. Et ce Frakowiak, quel Militant!C'est bien que de temps a autres les personnes usagères extérieurs à l'école soient amenés à connaitre l'épaisseur du métier de pédagogue, et de comprendre avec Frakowiak, pourquoi les ultralibéraux veulent la supprimer,l'évacuer! Ils veulent des têtes "bien pleines", pas des gens qui savent utiliser leur connaissances pour analyser et comprendre...(vieux dicton bidasse: "chercher à comprendre, c'est commencer à désobéir!")De quoi apporter un peu de baume au coeur des enseignants, seuls au front,avec derrière, (comme pendant les guerres) la gendarmerie qui fait la "chasse aux déserteurs".De quoi les réveiller aussi, que les socialistes renouent avec la réflexion pédagogique, qui fut l'honneur des syndicats enseignants de gauche (cf. le courant "Ecole Emancipée, à la FEN)...Qu'ils prennent le gout de renouer avec le mouvement syndical, (et pas seulement "corporatif").De quoi enfin rappeler aux militants, aux élus, aux parents, que leur dialogue avec les enseignants, doit respecter ette spécificité: leur professionnalisme qui n'apparait pas au premier chef, et dont seuls les enseignants sont détenteurs. Il y'a tant de choses autres à retenir de ces échanges...Alors, de grâce, ne tirons pas sur les pianistes(même si certains jouent faux!) du haut de nos rsponsabilités d'associations, de notre rôle de parents délèves, ou de celui d'élus. Nous croyons trop suvent(pas ici) avoir  le droit de dicter leur conduite à ceux qui assurent l'acte d'éduquer, parce que ce sont les collectivités locales qui paient le fonctionement matériel de l'école, (les batiments, les matériels, et le péri scolaire),et parce que ce sont NOS gossesPas de combat fratricide des usagers en colère de l'école(les parents, les gosses) et des professionnels de l'enseignement (instits et profs).Pas de guerre entre "les fédérations de consommateurs" et les "corporatistes de l'enseignement": C'EST TELLEMENT CE QUE VEUT LE POUVOIR DE DROITE!